En français In English

14 News
Seulement :
Toutes les news
13/03/2017 · Cinéma

RUFUS dans "Chacun sa vie", de Claude Lelouch

 

Le 15 mars au cinéma 

 

"Chacun sa vie" : l'affiche

 

 - Avec : Éric Dupond-Moretti, Johnny Hallyday, Nadia Farès, Béatrice Dalle, Jean Dujardin, Jean-Marie Bigard, Christopher Lambert, Antoine Duléry, Thomas Levet, Marianne Denicourt, Raphaël Mezrahi, Gérard Darmon, Rufus, Chantal Ladesou, Julie Ferrier, Stéphane de Groodt, Samuel Bencheritt, Angelica Sarre, Déborah François - Durée : 1h53 - Sortie: 15 mars 2017

Synopsis : Ils ne se connaissent pas, mais tous ont rendez-vous pour décider du sort d’un de leurs semblables. Avant d’être juges, avocats ou jurés, ils sont d’abord des femmes et des hommes au tournant de leurs existences, avec leurs rêves et leurs secrets, leurs espoirs et leurs limites, tous sous un même soleil, chacun avec sa part d’ombre. Dans une jolie ville de province, le temps d’un festival de jazz, la vie va jongler avec les destins…

Plus d'info sur RUFUS
14/03/2017 · Cinéma

Maryvonne SHILTZ dans "Cessez-le-feu"

d'Emmanuel COURCOL - Sortie le 19 avril 2017

avec Romain Duris, Céline Sallette, Julie-Marie Parmentier, Maryvonne Schiltz

 

 

 

 

Plus d'info sur Maryvonne Schiltz
24/08/2016 · Théâtre

Wladimir YORDANOFF dans "Le Temps et la Chambre"

de Botho Strauss

Mise en scène d'Alain Françon


Avec 

Wladimir Yordanoff, Antoine Mathieu, Charlie Nelson, Gilles Privat, Aurélie Reinhorn, Georgia Scalliet de la Comédie-Française, Renaud Triffault, Dominique Valadié et Jacques Weber

Traduction Michel Vinaver
Collaboration artistique Nicolas Doutey
Dramaturgie David Tuaillon
Décor Jacques Gabel
Lumière Joël Hourbeigt
Costumes Marie La Rocca
Musique Marie-Jeanne Séréro

Création le 3 novembre 2016 au Théâtre National de Strasbourg

à Paris du 6 janvier au 3 février 2017 à La Colline - Théâtre National

Lille du 1er au 12 mars 2017 au Théâtre du Nord - Centre dramatique national
Dijon du 19 au 21 mai 2017 au festival Théâtre en mai

Plus d'info sur Wladimir Yordanoff
13/03/2017 · Théâtre

Wladimir YORDANOFF dans "Qui a peur de Virginia Woolf ?" - en tournée

 

de Edward Albee / mise en scène Alain Françon

avec Dominique Valadié, Wladimir Yordanoff, Julia Faure, Pierre-François Garel

- le 27 mars 2017 à Saint Maur, le 30 mars à Lisieux, le 4 avril à Dinan, le 7 avril à Lausanne-Pully, du 27 au 29 avril à Toulouse, les 3 et 4 mai à Quimper, du 9 au 13 mai à Tours, le 16 mai à Monaco, le 23 mai à Chartres, à Villeurbanne du 30 mai au 3 juin, à Niort le 7 juin. 

 

Plus d'info sur Wladimir Yordanoff
02/01/2017

Christelle REBOUL dans "La fille sur la banquette arrière"

En tournée du 09 janvier au 31 mai 2017

Une comédie de Bernard SLADE

Adaptation de Jean Claude CARRIERE 

Mise en scène de Thierry HARCOURT Assisté de Sébastien SOUDAIS 

Avec Christelle REBOUL, Christian VADIM, Isabelle TANAKIL, Laurence PORTEIL, Lionel ERDOGAN et Nadège GUEUGNON. 

Décor de Marius STRASSER Costumes de Jean Daniel VUILLERMOZ Musique de Julien BESINS  Lumières de Denis KORANSKY

 New York 1950.

Un auteur à succès, Ronald Carmichaël, le jour de son mariage, vient de perdre son plus précieux collaborateur.

Comment le remplacer ? Une jeune femme survient, elle est myope et institutrice, elle s’appelle Pénélope Craddock. Elle arrive de sa province et elle écrit, elle aussi. Elle écrit même assez bien.

Ronald engage Pénélope, dont il a perçu le talent. Commence alors une collaboration de dix ans, où ils connaîtront le triomphe et l’échec.  La fantaisie, le négligé, le franc-parler de Pénélope vont bouleverser son univers pacifié…

Une comédie drôle et percutante comme le font si bien les anglo-saxons ...

01/08/2016 · Théâtre

Nicolas VAUDE dans "Pour un oui ou pour un non"

De Nathalie Sarraute 

Mise en scène Léonie Simaga 

 À PARTIR DU 18 NOVEMBRE 2016 - 19h du mardi au samedi, dimanche 17h30

C’est une histoire de mots. Une histoire d’amis. C’est l’histoire de trois syllabes qui détruisent deux amis. H1 se rend chez son ami H2 : cela fait longtemps qu’ils ne se sont plus vus, eux qui sont amis depuis l’enfance, qui sont l’un pour l’autre des frères. Alors, H1 voudrait comprendre. Il obtiendra son explication : un jour, en parlant à H2, il a dit quelque chose… il a employé une certaine expression… il a parlé sur un certain ton… C’est de cela qu’il s’agit. C’est de cela qu’ils parleront. De cela seulement…

 

 

Plus d'info sur Nicolas Vaude
13/01/2017 · Théâtre

Dimitri RATAUD dans "Abigail's party"

De Mike Leigh

Mise en scène Thierry Harcourt

 À PARTIR DU 31 JANVIER 2017 - 21h du mardi au samedi, dimanche 15h

Adaptation Gérald SIBLEYRAS

Avec Cédric CARLIER, Dimitri RATAUD, Alexie RIBES, Lara SUYEUX, Séverine VINCENT

Costumes Jean-Daniel VUILLERMOZ

Décor et accessoires Marius STRASSER

Dans la banlieue de Londres, au cœur des années 1970, Beverly et son mari Peter reçoivent Angela et Tony, un jeune couple qui vient d’emménager dans le quartier. Susan, en voisine, se joint à cette soirée pour trouver refuge loin de la « party » organisée par sa fille Abigail. À ce dangereux jeu social de l’être et du paraître, combien de masques tomberont ? Et jusqu’où la vérité sera-t-elle mise à mal ?

Le Théâtre de Poche-Montparnasse est heureux de célébrer les 40 ans de la création de la pièce qui a eu lieu au Hampstead Theater à Londres le 18 avril 1977.

Plus d'info sur Dimitri Rataud
12/09/2016 · Théâtre

Elsa AGNES et Gérard WATKINS dans "Songes et Métamorphoses"

UN SPECTACLE DE GUILLAUME VINCENT

LIBREMENT INSPIRÉ D’OVIDE / LE SONGE D’UNE NUIT D’ÉTÉ DE WILLIAM SHAKESPEARE,
TRADUCTION JEAN-MICHEL DÉPRATS

Création à la Comédie de Reims le 7 octobre 2016 puis en tournée 

8, 9 mars Théâtre de Caen

14, 15, mars Le Quai - CDN Angers Pays de la Loire

23, 24 mars - Le TANDEM – scène nationale Douai

Du 21 avril au 20 mai 2017  - Odéon-théâtre de l’Europe

Juin 2017 Le Printemps des Comédiens – Montpellier


Un Songe d’une nuit d’été sens dessus dessous.

Le Songe d’une nuit d’été contient presque trois pièces à l’argument différent : l’une a pour personnages principaux Titania et Obéron, la deuxième installe un quatuor amoureux et la troisième voit des artisans essayer de répéter... une pièce. Prenant Shakespeare au pied de la lettre, Guillaume Vincent met en scène ces accords et ces désaccords et creuse cette variété de tons : le duo Titania et Obéron part sur les traces duSonge de Britten et de celui de Mendelssohn ; le quatuor amoureux est interprété comme un spectacle de sortie d’école d’acteurs par de jeunes élèves qui jouent... leurs rôles. Et pour les artisans, il retrouve le théâtre amateur. Guillaume Vincent prolonge cet entrelacement des genres en écrivant une première partie d’après Les Métamorphoses d’Ovide. Il interroge ce qui nous anime, acteurs et spectateurs, amateurs et professionnels, dans l’infini plaisir des jeux du vrai et du faux, entre dévoilement et travestissements.

AVEC ELSA AGNES, CANDICE BOUCHET, ÉMILIE INCERTI FORMENTINI, ELSA GUEDJ, FLORENCE JANAS, HECTOR MANUEL, ESTELLE MEYER, ALEXANDRE MICHEL, PHILIPPE ORIVEL, MAKITA SAMBA, KYOKO TAKENAKA, CHARLES VAN DE VYVER, GERARD WATKINS, CHARLES-HENRI WOLFF ET LA PARTICIPATION DE LUCIE BEN BATA, CHRISTELLE NADDÉO, JANE PIOT ETMURIEL VALAT ET DE QUATRE ENFANTS

 

Plus d'info sur Gérard Watkins
Plus d'info sur Elsa Agnes
08/02/2017

Création du nouveau spectacle de Anne THERON "Celles qui me traversent"

 CRÉATION :

- Le 9 mars 2017, à L’Avant-Scène Cognac, Scène Conventionnée Danse (16)

  En co-réalisation avec Le Gallia Théâtre – Saintes

TOURNÉE :

- Le 21 mars 2017, au Grand R, Scène Nationale de La Roche-sur-Yon (85)

- Les 4 et 5 avril 2017, à POLE SUD, CDC de Strasbourg (67)

- Du 4 au 6 octobre 2017, à La Filature, Scène Nationale - Mulhouse (68)

 

Chorégraphie : Julie Coutant, Akiko Hasegawa, avec Anne Théron

Collaboration artistique : Daisy Body

Danseuses : Julie Coutant & Akiko Hasegawa

Les artistes enregistrées : Florence Baschet (compositrice), Aurélia Georges (cinéaste), Élizabeth Prouvost (photographe) et Lydie Salvayre (écrivaine)

Scénographie et Costumes : Barbara Kraft

Création vidéo : Nicolas Comte

Création son : Sophie Berger

Création lumière : Benoit Théron

 

 

Plus d'info sur Anne Theron
18/10/2016 · Théâtre

Daniel MARTIN dans "La résistible ascension d'Arturo Ui"

De Bertolt BRECHT

Mise en scène : Dominique PITOISET

CRÉATION à BONLIEU SCENE NATIONALE ANNECY du 2 au 6 novembre 2016

du 10 au 27 NOVEMBRE 2016 au Théâtre Les Gémeaux - Scène Nationale de Seaux 

pusi en tournée jusqu'au 27 avril 2017

Avec : Philippe Torreton, Daniel Martin, Pierre-Alain Chapuis, Hervé Briaux, Nadia Fabrizio, Thierry Caens, Gilles Fisseau, Adrien Cauchetier, Jean-François Lapalus, Martine Vandeville 

Dominique Pitoiset renoue avec Philippe Torreton pour nous donner une version féroce de la pièce de Brecht. Nous assistons aux coulisses banales de la formation d'un dictateur dévoré par sa volonté de puissance. Mais au fait ? La réalité ne dépasse-t-elle pas parfois cruellement la fiction ?
Rire de tout ? Même du fascisme ? La Résistible Ascension d'Arturo Ui fait partie des oeuvres majeures du dramaturge allemand qui, arrivé au sommet de son art, témoigne de son siècle qui a permis au fascisme d'accéder au pouvoir. Mais comme toujours chez le maître du Berliner Ensemble, il y a transposition, pas question de parler de faits réels ! Arturo Ui est à mi-chemin entre le Richard III de Shakespeare et l'horrible Ubu de Jarry, devenu l'allégorie parfaite de tous les tyrans de l'histoire. Mettant ses pas dans ceux de Brecht, Dominique Pitoiset propose sa version du personnage. Il le rapproche de notre époque, tout en laissant sa juste place à la farce. Oui, on peut rire de tout ? mais à condition de savoir prendre la bonne distance, qui permet de distinguer les mécanismes rendant possible une telle prise de pouvoir. Il fallait la stature d'un acteur comme Torreton pour incarner la démesure d'un tel personnage. Et en laisser percevoir les failles. Dominique Pitoiset le soutient, « le théâtre a toujours son rôle à jouer dans la dissection de ce ventre-là? »
Dominique Pitoiset entame, avec ce spectacle, sa troisième saison en tant qu'artiste associé à Bonlieu. Une « grande forme » à nouveau, après le magnifique Été à Osage County, l'opéra de chambre, L'Homme qui prenait sa femme pour un chapeau et Le Syndrome d'Alice,autour des troubles du cerveau humain. Il retrouve Philippe Torreton, qu'il avait dirigé dans Cyrano, un spectacle qui remporte partout un immense succès, par sa mise en scène d'une nouveauté radicale.
Plus d'info sur Daniel Martin
11/10/2016

Magne-Håvard BREKKE à la Volksbühne de Berlin

« BEKANNTE GEFÜHLE, GEMISCHTE GESICHTER » PAR MARTHALER : DES RIRES AUX LARMES

9 avril 2017 - dates supplémentaires à venir

Avec : Magne Håvard Brekke, Hildegard AlexTora AugestadMarc BodnarRaphael ClamerBendix DethleffsenAltea GarridoOlivia GrigolliIrm HermannUeli JäggiJürg KienbergerSophie Rois and Ulrich Voß

Mise en scène : Christoph Marthaler

article du site toutelaculture.com du 8 octobre 2016 par Nicolas Chaplain :

Un parc d’attraction désaffecté était le décor de Hallelujah (ein reservat), la dernière création de Marthaler à la Volksbühne. Pour Bekannte Gefühle, gemischte Gesichter, la scène figure un endroit nu, vide, un ancien hall dont les traces sur les murs témoignent de la présence ancienne de toiles. L’art n’a plus de place dans ce lieu en mutation. L’ascenseur est en cours de réhabilitation. Ulrich Voss entre, hagard, une chaise dans les mains. Il cherche où s’asseoir mais ne trouve pas. Il sort. Le gardien du musée traîne de grandes caisses dans lesquelles sont transportés, enveloppés de papier bulle, des artistes d’un autre temps dont les silhouettes, les chignons, les perruques et les vêtements datés n’ont plus de scène pour s’exprimer. Ces artistes, ce sont les complices de longue date du metteur en scène suisse : Hildegard Alex porte une tenue traditionnelle bavaroise, Magne Havard Brekke est un clochard céleste, Olivia Grigolli est pliée en quatre dans un tout petit carton, Jürg Kienberger, que le public parisien connaît comme le récitativiste génial des Noces de Figaro à l’Opéra Garnier, chante et joue au clavier et Altea Garrido fait des acrobaties en robe de soirée dorée. Tels des fantômes qu’on ressuscite, ils se livrent à des numéros loufoques pour conjurer le sort et faire face au changement, interprètent des danses et des chants irrésistibles. Raphael Clamer entonne le drolatique Aragon et Castillede Boby Lapointe et Sophie Rois est flamboyante dans Dove sta Zaza de Giuseppe Cioffi.

Elégante et flegmatique, Irm Hermann lit à haute voix quelques aphorismes trouvés dans des paquets de fortune cookies mais il n’y a que peu de mots dans Bekannte Gefühle, gemischte Gesichter. Le langage a disparu. La musique, consolatrice, permet aux personnages de s’exprimer et de se (re)trouver. Les interprètes chantent seuls ou en chœur avec nostalgie Mozart, Mahler, Verdi, Schönberg… On entend ainsi « Harpe d’or des devins fatidiques […] rallume les souvenirs dans les cœurs, parle nous du passé » dans le Va pensiero. Tous, couchés au sol comme des gisants, murmurent « Laisse-moi pleurer sur mon sort cruel et aspirer à la liberté » du célèbre « Lascia ch’io pianga » de Haendel. Seul dans l’obscurité, une lampe à la main, Marc Bodnar interprète avec une fragilité saisissante An die Musik de Schubert.

La représentation est comme un hommage touchant à la Volksbühne dont une partie de son histoire se clôt aujourd’hui avec le départ forcé de son directeur Frank Castorf après 25 ans de création. Les « vieux » artistes, leurs extravagances et leur répertoire sont foutus dehors. Chacun, debout, face au mur de scène pleure. Leurs adieux sont poignants de beauté. Toute la distribution entonne encore un Kyrie Eleison. Le dernier mot prononcé avant le noir est « Danke » (merci).

10/10/2016 · Théâtre

Michael LONSDALE dans "Lettres à un jeune poète"

AFF RILKE LONSDALE HD SD


DE RAINER-MARIA RILKE
MISE EN SCÈNE PIERRE FESQUET au Théâtre de Poche-Montparnasse

  •  Violoncelle Emmanuelle BERTRAND ou Fabrice BIHAN (en alternance)
  •  Durée 1h10
  •  Tous les lundis à 19h et les dimanches à 17h30

 

À un jeune homme qui lui demande s’il doit consacrer sa vie à la poésie, Rainer-Maria Rilke, adresse un véritable « guide spirituel ». De 1903 à 1908, il revient inlassablement sur les questions essentielles qui se posent au poète, au créateur, à l’artiste . Ces dix lettres sont à la fois un moyen d’accès privilégié à l’univers de Rilke et un manuel de la vie créatrice de portée universelle.

 

 

Plus d'info sur Michael Lonsdale
07/10/2016 · Théâtre

Georges BELLER en tournée avec la pièce "Numéro Complémentaire"

"NUMÉRO COMPLÉMENTAIRE"

Une comédie de Jean-Marie CHEVRET

Mise en scène de Jean-Pierre DRAVEL et Olivier MACÉ

Avec Georges BELLER, Steevy BOULAY, Claire CONTY, Laëtitia GALY, et Yves-Batek MENDY

 

Le destin de la famille Leblanc bascule subitement lorsque Bernard, le chef de famille, remporte les six bons numéros au Loto... Avec Nadette, sa femme, ils décident de réaliser le vœu le plus cher de leur unique fille, Laetitia, 19 ans : passionnée des sagas des familles royales et fan de Jean-Edouard Bernel le spécialiste des têtes couronnées, elle veut devenir.... princesse ! La solution : kidnapper Bernel pour les aider à transformer leur fille en vraie princesse, grâce aux 25 millions gagnés. Harcelé, l'animateur vedette va installer la télé-réalité à domicile pour changer cette sympathique famille de français moyens en un trio de snobs arrivistes !

 

Plus d'info sur Georges Beller
24/02/2016 · Théâtre

ERIC CARUSO dans "Les Affaires sont les Affaires"

  

  • De : Octave Mirbeau | Mise en scène : Claudia Stavisky
  • En tournée 2017

à Chelles et à Luxembourg du 10 au 15 mars 2017 inclus

Avec Fabien Albanese, Marie Bunel, Éric Berger, Geoffrey Carey, Éric Caruso, François Marthouret, Stéphane Olivié-Bisson, Lola Riccaboni, Alexandre Zambeaux Scénographe - Alexandre de Dardel / Créateur lumière - Franck Thévenon / Créateur son - Jean-Louis Imbert / Créateur vidéo - Laurent Langlois / Créateur costumes - Lili Kendaka

                                                     
Issu d’un milieu modeste, Isidore Lechat s’est bâti un empire industriel, commercial et médiatique à la hauteur de son ambition démesurée. À la tête d’une fortune colossale, cet homme d’affaires prêt à tout pour étancher sa soif de pouvoir peut se vanter de soumettre tout le monde à sa loi. Pourtant, sa volonté de domination sera mise à l’épreuve par ses propres enfants et les vicissitudes du destin. Saisie par la résonance diablement immédiate et opportune de ce portrait au vitriol d’une société obsédée par l’argent, Claudia Stavisky fait jaillir la force de frappe de cette satire visionnaire qui nous cueille à vif. 


Plus d'info sur Eric Caruso
Contacter l'agence
Site référencé sur Agence artistiques
Site administré par Waats
@2009 - CC Communication CC.Communication